ARC 2 : Corrigez l’acoustique de votre studio

ARC 2 est un logiciel développé par IK Multimedia. Je vous ai déjà plusieurs fois parlé de cet éditeur principalement connu par nous guitaristes pour son soft de modélisation Amplitube. J’ai rencontré leur équipe produit et marketing dans un hotel proche du Musikmesse cette année où ils m’avaient présenté le logiciel ARC 2, souvenez-vous. Il s’agit d’un astucieux et puissant plug-in de correction acoustique.

La forme de votre pièce, les meubles qui s’y trouvent, les matériaux, si ils ne sont pas pensés et adaptés pour le studio peuvent être de vrais parasites pour la qualité d’écoute. Je vous parlais d’acoustique dans notre section MAO-Home Studio. IK Multimedia m’annonçait la sortie de ARC 2 au MusikMesse 2012, aujourd’hui il s’agit d’entrer dans le vif du sujet puisque j’ai la chance de le tester, dans des conditions que je connais bien, chez moi, dans mon home studio.


Installation

On peut s’attendre à une installation et à une mise en application simple en comparaison d’une solution matérielle comme l’égaliseur graphique (Qui n’aura en plus sans doute pas le même résultat). Le bundle contient le logiciel (disque), le numéro de série, un micro de mesure, un manuel d’utilisation, une carte d’enregistrement du produit.

Mince – le logiciel est sur DVD. J’ai un Mac mini 2012, qui n’a pas de lecteur DVD. L’installation n’a pas des plus pratiques pour moi (j’ai du copier le contenu du DVD à partir d’un autre Mac), mais elle s’est bien déroulée.

ARC 2 fonctionne avec l’Autorization Manager commun à de nombreux softs de chez IK et qui vous donne droit à 5 autorisations d’installations. On comprend facilement qu’IK Multimedia protège ainsi ses logiciels contre le piratage, au détriment de la facilité et de la flexibilité de la vérification d’authenticité du logiciel. J’aurais apprécié de pouvoir transférer la licence sur une clé de type iLok, quitte à ce qu’il soit nécessaire de devoir payer quelques euros de plus pour faire l’acquisition d’une clé car nous sommes de plus en plus nombreux à en avoir une, c’est d’autant plus vrai pour les ingés son à qui le logiciel est clairement destiné.

Premiers pas : calibration

Passé le stade de l’installation, on peut passer au calibrage. Avant cela, il faudra prendre le soin de configurer votre interface audio en 48Khz et d’activer son alimentation fantôme +48V. Il s’agit d’utiliser la même fréquence pour la capture des signaux de calibrage que celle utilisée par ARC 2 dans ses calculs et bien évidemment d’alimenter le micro à condensateur fourni. Vous placerez celui-ci à l’endroit de l’écoute, au niveau de votre tête. On veillera évidemment à désactiver le monitoring direct pour ne pas faire ressortir par les enceintes les signaux de test captés par le micro. Les mesures serait faussées.

Juste avant de lancer le calibrage, un test micro a lieu pour vérifier que le volume sonore est suffisant. Il le faut pousser assez fort.
Il est 23H30, je vais continuer l’installation demain pour le respect de mes voisins. Les signaux sonores sont émis et captés par ARC via le microphone. Il faudra effectuer au moins 7 mesures (cela prend 3 minutes en tout), en plaçant ensuite le micro à d’autres endroits. On pourra en faire jusqu’à 16 pour améliorer encore l’étalonnage. Vous aurez la possibilité de sauvegarder plusieurs étalonnages. C’est très pratique si vous avez un studio mobile.

Des algorithmes évolués vont alors optimiser les calculs de transformation des signaux (phase et volume dans chaque fréquence) qui seront transmis aux enceintes, alors vous aurez l’illusion, à l’endroit où vous vous situez, d’avoir une réponse très linéaire.

Le micro statique fourni avec ARC 2

Le micro statique fourni avec ARC 2

L'étape de Mesure dans ARC 2

L'étape de mesure dans ARC 2

 

ARC 2 en pratique

IK Multimedia propose ici un plug-in particulièrement efficace, grâce notamment à son partenariat avec Audyssey qui lui fait profiter de sa technologie MultEQ XT32. Depuis la première version de ARC, l’amélioration de la correction s’explique en partie par la résolution jusqu’à 4x supérieure des mesures réalisées mais on retrouvera aussi de nouvelles fonctionnalités. J’ai été bluffé de la démonstration qui m’avait déjà été faite, et je le suis encore plus suite à ce test que j’ai fait chez moi. Une véritable claque. Je connais les défauts du petit coin home studio mais j’en ai vraiment pris conscience en activant la correction de ARC 2. C’est comme si j’avais un tout nouvel home studio ou plutôt, c’est comme si je l’avais déménagé dans un espace parfaitement traité  !

Je n’ai pas testé la première version du logiciel, mais IK Multimedia promet (et je le confirme) une meilleure précision sonore perçue, et une image stéréo plus claire, des sons plus doux et naturels dans les médiums et dans les aigus.

Correction ARC 2: avant - après

Correction ARC 2: avant - après

 

ARC 2 aurait pu se limiter à la simple correction du signal. Après tout, c’est pour cela qu’on achète le soft. Mais il se cache dans cette nouvelle mouture des fonctions bien pratiques :

  • La personnalisation de la courbe de réponse perçue
  • La simulation de systèmes d’écoute et environnements : des enceintes de monitoring répandus, des enceintes de voiture, etc.
  • La possibilité de sauvegarder et charger plusieurs mesures




Excellent !

ARC 2 est disponible au prix de 249€. Ce n’est sûrement pas le premier achat auquel on pense lorsqu’on installe son Home Studio, mais une fois qu’on y a goûté, on se demande comment on a pu faire sans. Petite info qui a son importance, le microphone (à condensateur) fourni, bien protégé par dans un étui, peut être utilisé en dehors de ARC 2, par exemple pour des prises de son d’instruments, comme la guitare. Un bon point supplémentaire !





Ça vous intéressera aussi :

Posté par Jerome.B le 24 septembre 2012 :: Catégorie MAO - Home Studio,Matos et Logiciels
Tags :: , , , , , ,
Vous pouvez laisser un commentaire, ou signaler un rétrolien (trackback) de votre site.

Laisser un commentaire

Votre commentaire :