L’auto-promotion de l’artiste moderne

Promo_MusiqueLa promotion d’un album n’est pas simple et le soutien médiatique est d’autant plus difficile à obtenir lorsqu’on choisit de s’auto-produire pour ne pas se laisser plumer ou pour garder le contrôle sur tout. Evidemment, comme les plus grands labels ne misent souvent que sur ce qui a déjà marché ou sur la soupe fade, culture de supermarché, facile à écouter que tout le monde veut bien avaler, il ne doit pas être facile d’y entrer, ou alors pas à sous de bonnes conditions. Bref, si tu ne veux pas qu’on te sucre ce que tu n’as même pas encore gagné, et éviter les conditions à la noix, les labels indépendants non trop gourmands et surtout l’auto production sont sans doute les meilleures solutions après la star ac’ bien sur !

Trêve de plaisanteries. Evidemment l’auto production demande d’investir pas mal de temps mais rien d’insurmontable. Il faut dire que le web, incontournable pour tout marketeux, offre bien des possibilités pas si difficiles à mettre en oeuvre.

Je voulais dans cet article vous parler de l’importance de communiquer de votre propre voix sur le web, et de tout faire pour se démarquer des voisins. Bon nombre de musiciens ont déjà pris conscience de cela. Vous en faites peut-être déjà partie, mais cela n’empêche que je vous  propose un petit tour des outils promotionnels web utilisés par le musicien moderne. N’hésitez pas à compléter la liste si vous pensez à d’autres choses !

Les réseaux sociaux :
Bye bye MySpace, bonjour FaceBook, Google+ et Twitter.
Le réseau social est sans conteste la base de la communication de l’artiste moderne puisqu’il permet sans trop d’efforts et pour un coût zéro de communiquer avec des fans ou de décrocher de nouveaux auditeurs auprès des amis de ceux qui vous connaissent déjà.
A vous de trouver votre propre style de communication pour animer vos pages.

Le site / blog perso :
Bon nombre d’artistes ont leur site / blog perso. Plus habillé et travaillé qu’une simple page Facebook, il permet de dévoiler l’univers de l’artiste par le graphisme. Il peut s’agir d’une simple vitrine ou mieux, il peut être un moyen d’échanger avec ses fans et de leur mettre à disposition un peu de contenu difficilement partageable par un simple réseau social.
Un bon exemple : celui du guitariste et chanteur « Boule », que j’ai découvert en première partie de Sanseverino à Lille il y a deux semaines http://www.sitedeboule.com et sa section blog http://www.sitedeboule.com/blog/

Le(s) titre(s) gratuit :
Il est déjà loin le temps où on découvrait les nouveaux albums la tête dans le casque d’une borne CD chez le disquaire.
Evidemment, on veut toujours écouter avant d’acheter (je ne parle pas des 20 premières secondes de chaque titre…).
Le musicien moderne est généreux et prévoit parfois dans son album un ou plusieurs titres à télécharger gratuitement pour faire sa promotion.

L’app Mobile :
On y pense pas toujours, mais l’application mobile peut être un bon moyen de rester en contact avec ses fans.
Un canal de communication privilégier par lequel on peut publier de l’actu (comme les dates de concert), permettre la lecture audio et vidéo. Par contre, à moins que vous soyez à la fois un musicien moderne et un musicien développeur mobile, cette solution représente un coût assez important. Vous voulez un exemple d’application mobile du genre. Allez donc télécharger l’iPhone App de l’excellent Jean Michel Kajdan

Interviews Presse spécialisée/ Blogs / PodCast :
Une fois que vous avez bien parlé de vous, il est tant de faire en sorte qu’on parle de vous. Les réseaux sociaux parlent de vous, bien alors pourquoi pas aller plus loin en essayant de pousser la porte de la presse spécialisée, des blogs et des PodCast.
Je reçois parfois quelques albums à tester. Je me fais une joie de les écouter évidemment, et quand j’aime ce que j’écoute, j’en profite pour en parler autour de moi / via les réseaux sociaux ou sur le blog. Certains blogueurs en ont fait des interviews leur spécialité, comme Pierre Journel, que vous connaissez peut-être. Sinon, allez donc faire un tour sur le très bon LaChaîneGuitare.com

Vidéos :
Toutes les excuses sont bonnes pour se caler avec son instrument devant une caméra et publier sa vidéo en ligne : pour la présentation de votre nouvel album, la présentation de votre matériel / comment vous l’utilisez, ou simplement pour une petite démonstration.

Cours en ligne :
Les cours en ligne ont le vent en poupe. Même les guitaristes les plus célèbres s’y mettent sur des sites spécialisés. Vous pouvez très bien consacrer un espace de votre blog pour dispenser des cours sur votre propres titres, ou sur les spécificités de votre jeu !

Les tablatures et Backing Tracks :
Si la musique que vous jouez s’y prête bien,  vous pouvez décliner quelques-uns de vos titres en backing track et fournir des tablatures.
Soit avec l’album, soit sur votre blog ou sur les réseaux sociaux, au fil du temps pour tenir vos fans en haleine. Cela demande un peu de travail si vous n’avez pas systématiquement tout écrit, mais le jeu en vaut la chandelle. Ce petit présent est vraiment apprécié des amis musiciens !

Evènements / Jeux concours / Participation :
L’organisation d’événements et de jeux concours nécessite normalement un budget marketing certain. Cela peut faire parler de vous mais aussi faire un plat et vous coûter cher. Creusez vous les méninges, vous pourrez animer votre site /blog / réseau social de manière passionnante pour vos fans. Par exemple, Mr FastFinger avait mis à disposition l’extrait du Backing Track d’un titre de son dernier album. Les participants devaient proposer une partie guitare, avec des sons de guitare terrifiants.
Celui sélectionné fut enregistré sur l’album.

N’hésitez pas à nous parler de vos expériences, ou des animations originales que vous avez pu observer sur les sites de vos musiciens et groupes préférés.





Ça vous intéressera aussi :

Posté par Jerome.B le 8 avril 2013 :: Catégorie Cours et conseils guitare
Tags :: , , , , , , ,
Vous pouvez laisser un commentaire, ou signaler un rétrolien (trackback) de votre site.

Laisser un commentaire

Votre commentaire :